4

TEST Tomb Raider

Blog
icone auteur news

Rédigé par UsBro

icone auteur news

Le

TOMB RAIDER

 

Crystal Dynamics nous propose un reboot de notre très chère Lara Croft, et quelle Lara pas une occasion, une toute neuve toute belle que l'on va pouvoir torturer des heures durant sans mauvais esprit aucun. Ce jeu d'action édité par Square Enix est sortit sur Xbox 360, PS3 et PC le 5 mars 2013

 

Oh Lara, pourquoi es-tu Lara?

 

Le 22 novembre 1996 sortait sur Playstation 1 le premier volet de la série Tomb Raider. C'est ici, dans le manoir des Croft que nous rencontrions la belle Lara et que sa douce voix se fit entendre pour notre plus grand plaisir. Depuis, de nombreux jeux sont sortis sur les différentes consoles de différentes époques. Ce qui ne fut pas un grand succès à tous les coups. Peut-être la série avait-elle besoin de renouveau? Comme le démontre le premier essai de refonte du jeu avec un retour aux sources dans Tomb Raider Anniversary sortit sur Wii en décembre 2007 et son franc succès, la remise en question d'une série est bien souvent bénéfique. Presque 6 ans plus tard, Lara revient dans ce qu'on peut appeler un reboot total. Lara a 21 ans et cherche à faire ses premières découvertes. L'introduction du jeu nous la présente à bord de l'Endurance avec un équipage tout ce qu'il y a de plus classique pour une exploratrice. Elle est à la recherche du « Royaume de Namataï ». Le navire ne tarde pas à faire naufrage dans une violente tempête. Il est emporté vers une île du Pacifique située non loin du triangle du dragon, un équivalent du triangle des Bermudes... L'équipage va-t-il bénéficier de l'accueil qu'ils auraient apprécié avoir?

 

 

Dur dur d'être Lara!! La la la la!!

 

Pourquoi es-tu toujours aussi belle?

 

La première chose qui saute aux yeux dans ce Tomb Raider est la pâte graphique très inspirée dont il bénéficie. C'est un régal de parcourir ces environnements riches en détails et très variés. De la plage à la caillasse montagneuse en passant par les zones arborées à dominance de vert et marron automnal et par les couloirs des ruines du Namataï. Cette île peu accueillante est tout de même une belle excuse pour nous en mettre plein les yeux et ce tout au long de l'aventure. Cette nouvelle fenêtre sur l'histoire de Lara nous apprend que ses hôtes n'ont pas l'air décidé à tout faire pour que ses vacances forcées dans le Pacifique se passent bien... Les cinématiques apprennent tout ce qu'il faut au joueur et malgré un scénario peut être un peu creux et des solaris un peu prévisibles, il n'y a pas de zones d'ombre. Les animations des personnages présents sur l'île sont très fluides et précises. La végétation, les animaux, les conditions météo et le cycle jour/nuit certes scripté bénéficient du même traitement et contribuent pleinement à l'immersion du joueur. Lara peut exécuter une multitude d'action afin de contrecarrer les plans de ses opposants. Un peu à la Uncharted, Lara pouvant très facilement être l'équivalent féminin de Nathan, c'est un jeu d'action/aventure très complet qui s'ouvre à vous. Tout comme dans le titre de Naughty Dog, un système de couverture permet de se protéger des ses assaillants. Vous aurez la possibilité d'utiliser un arc ou des armes à feu et vous pourrez faire évoluer ce matériel selon un système de jeu assez basique mais pour le coup très accessible. Lara, quant à elle, va aussi évoluer au fil de ses péripéties...

 

Peut-être parce que ça a toujours été comme ça...

 

Pour nous faire voyager?

 

 

Lara, cet être jeune et fragile se doit de se forger une belle carapace et les premières scènes du jeu n'en sont que plus terrifiantes et cruelles pour Lara. Surprise et immersion sont garanties. Quelques Quick Time Event (phase de gameplay où il faut appuyer sur la ou les bonne(s) touche(s) selon un timing pré-établi) ponctuent le soft, mais ils restent cependant assez rares pour ne pas peser sur l'ensemble du jeu. De manière générale, le rythme est bon et vous ne vous ennuierez pas. L'espace d'action est assez grand et pour vous déplacer de zone en zone, vous allez pouvoir utiliser ce qui est appelé « camp » et son voyage éclair. Ces points de passage permettent d'augmenter les capacités de Lara et de son équipement. La récolte se fera sous forme de « matériaux » qui vous permettront au fil du jeu d'acheter des améliorations pour vos armes. De même, l'expérience récoltée vous donnera des points de compétence permettant de faire évoluer trois domaines à savoir, celui du « Survivant », celui du « Chasseur » et celui du « Castagneur ». Alors comment faire pour obtenir ces matières premières? Le jeu se présente un peu comme un mini monde ouvert dans lequel vous allez avoir une quête principale et des quêtes secondaires qui vont être par exemple de récolter tel ou tel trésor ou alors de parcourir un tombeau à la recherche d'une récompense souvent très intéressante. Ils sont souvent synonymes de petits casse-tête qui ne pousseront pas la réflexion dans ses derniers retranchements. C'est ainsi une « pseudo » liberté de jeu qui vous permettra d'évoluer à votre rythme et d'avoir le choix de faire ou non le jeu à 100%, ce qui reste, avec un peu de bonne volonté, accessible à tous.

 

Voilà, c'est fait, les vacances de mes rêves sont enfin là, profitons-en!!

 

Ou peut-être pour nous faire rêver?

 

 

Un rêve qui pourra durer une vingtaine d'heure très facilement avec toutes les quêtes annexes et une douzaine d'heure en ligne droite pour le scénario principal. Le multijoueur ajoute encore quelques heures si tant est que le système de jeu proposé vous plaise. Vous incarnerez un personnage qu'il faudra faire monter en niveau et à qui il faudra acheter du matériel par le biais de quatre modes de jeu classiques mais efficaces opposant survivants et solaris (habitants de l'île) sur cinq cartes de taille moyenne. Attention, choisissez bien votre camp. Un gros point fort du jeu est son immersion appuyée par une bande son qui se cale habilement au rythme du jeu et aux différentes atmosphères qui y règne. Les bruitages réalistes ne font qu'appuyer cette impression de fusionner avec cet univers. Les doublages sont de facture correcte et colle à l'univers du jeu. Objectivement, l'un des seuls défauts constaté lors des différentes sessions de jeu, c'est l'inégalité de la difficulté de jeu. En effet, le mode normal est trop facile sauf à la fin du jeu et encore seulement sur certaines scènes. Par contre le mode difficile est adapté à la plus grand partie du jeu mais devient par moments cauchemardesque. Cela peut être frustrant... Aussi, cette impression de grande solitude aura pour effet pervers de donner peu de profondeur aux personnages secondaires du jeu. Les quatre personnages que vous croiserez régulièrement dont Lara ne vous laisseront à coup sur pas indifférents. Ce qui reste certain, c'est que votre rencontre avec les solaris laissera des traces dans l'histoire des Croft...

 

Oui, oui, demandé comme ça, on ne peut qu'accepter, non?

 

 

JOUABILITE

 

Un gameplay action/aventure à monde semi-ouvert simple et accessible, quelques QTE, certains diront trop, difficiles à manquer. Uncharted : Lara's Birth. La navigation dans les différents menus est très correcte.

16

GRAPHISMES

 

Rien à dire, des environnements variés et dans l'ensemble très bien modélisés. Il y a bel et bien une vie sur cette île perdue au milieu du Pacifique. Des personnages secondaire qui manquent parfois de charisme et qui sont malheureusement peu attachants.

17

BANDE SON

 

Des musiques adaptées aux différents sentiments éprouvés durant la partie et des bruitages très réalistes améliorent très sensiblement l'immersion. Les doublages parfois hors ton font l'affaire, Lara paraît un peu en dessous de ses capacités intellectuelles réelles.

18

DUREE DE VIE

 

Comptez 12 heures en ligne droite, 20 heures au moins pour un jeu terminé en 100% en normal et peut être bien plus en difficle. Un multijoueur accessoire et dispensable mais cependant divertissant ajoute encore un peu temps passé dans le Royaume de Namataï.

18

SCENARIO

La naissance de Lara Croft, que demandez de plus? une histoire qui tient la route ? Et bien vous serez surpris du bouquet final de ce jeu, à déguster avec les popcorn...

14

VERDICT FINAL

 

Un reboot très bien mené, Lara n'en est que plus charismatique, et semble en ressortir presque un peu trop forte pour ne piller que des tombes... Un jeu plaisant à parcourir, ne souffrant pas de la comparaison avec Uncharted car s'il n'est pas meilleur que lui,il est au moins aussi bon et réussi sa mission : nous divertir.

17

Les plus

  • Un univers riche
  • Une vraie évolution de Lara et de son équipement
  • Un monde semi-ouvert proposant une durée de vie très raisonnable

Les moins

  • Une difficulté inégale
  • Un scénario un peu creux

 

Galerie d'images

Note des Membres :8 / 10

  • Mr.Sleepy
    8

Commentaires

La classe a :)

Trs bon test encore une fois. Ils se sont surpass les character designers pour Lara.

On veut voir des tests, des tests des tests de USBoomer sur consolefun !!! On est avec toi ^^.

a va venir ;) mais c'est sympa, trs bientt!

Connectez-vous sur le forum pour commenter cette news.

L'article a reçu 0 FUN

Vous n'avez pas encore funé l'article !

ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

photo_profil

Blogueur : UsBro