2

Les mal-aimés du JV 1

Blog
icone auteur news

Rédigé par Bat

icone auteur news

Le

Bon c'était facile celle là.

Après une introduction comme celle-ci, aussi risquée que de changer une ampoule dans une baignoire, vous devez vous demander : de quoi va-t-il nous parler encore ?

Vous est-il déjà arrivé d'aimer une chose que tout le monde déteste (ou qu'il est de bon ton de détester) ? Vous savez cette chose qui évoque en vous de doux souvenirs.

Le ragout de tatie Ginette ?

Non un peu de sérieux, ici on est sur http://consolefun.fr nom d'une pipe.

Je vais bien sur parler de ces jeux, boudés par les tests, hués par les joueurs mais qui te font vibrer.

Nostalgie, corde sensible, nanas à fortes poitrines, humour à la con et punchlines bien senties.

On ne peut pas meilleure intro pour parler du premier jeu de cette chronique : Duke Nukem Forever.

 

Euro Gamer = 06/20.

Gameblog.fr = 08/20.

Gamekult = 10/20.

Jeuxvidéo.com = 11/20.

Jeux vidéo Magazine = 09/20.

Joypad = 08/20.

PC Jeux = 08/20.

Play Station / Le magazine officiel = 11/20.

PSM3 = 10/20.

Voilà, un petit résumé de notes que ce jeu s'est tapé sur le net. Les joueurs critiquants ses graphismes dégueux, ses chargements longs et récurents, son level design foireux et son gameplay lourd et rigide.

Ce Duke Nukem Forever, il ne faut pas l'oublier, fut l'arlésienne pour tout les fans de la série. Il faut dire que son dévellopement commença en 1997 ! Après moults péripéties de productions et de studio, il parut enfin en 2011.

Là est l'erreur de ce jeu et des joueurs. La plupart des gens s'attendaient à retrouver face à un FPS contemporain, avec gameplay amélioré et tout le tralalala... La chute est rude !

---

Pour ma part, j'ai pris le jeu tel quel (bon, j'avoue il était à 3€ dans un cash), sans grandes attentes, ma dernière expérience remontait à Duke Nukem Time To Kill sur PS1.

Et là, quel plaisir ! De retrouver le Duke, doublé par le génial Daniel Beretta (scharzy quoi), toujours aussi macho, toujours aussi drôle et percutant !

Quel plaisir de retrouver enfin un FPS sans faux-semblants de sophistication que ce soit dans les armes (et le scénario hum hum : on ne touche pas aux gonzesses du Duke), ici c'est Bourrin, Bourrin et encore Bourrin. On récupère des armes, de plus en plus puissantes, on tire sur des gros monstres et hop, niveau suivant.

Là est la force du jeu, raviver les souvenirs des jeux de l'époque où le FPS était le genre de la débauche et de la violence gratuite, et ça c'est cool !

Une très bonne surprise ce Duke Nukem Forever, qui me conforte encore dans mon idée de ne plus jamais suivre les notes des joueurs et des tests, basées sur les envies du marché !

Si tu aimes les gros guns, les gros seins, les gros muscles et les gros porcs pas beaux (au sens propre), foncez vous procurer ce jeu ,si tu n'as pas de préjugés !

 

 

 

Galerie d'images

Note des Membres :8 / 10

  • Mr.Husotsuki
    7
  • StealthAssassin
    9
  • Vesperia
    10

Commentaires

Haha pas mal :p Ca me rappelle X-Blades, un jeu qui s'est fait enterr vivant par la critique, et que j'ai teeeellement kiff :')

C'est comme pour le cinma et l'avis des autres sur les films :)

Connectez-vous sur le forum pour commenter cette news.

L'article a reçu 4 FUN

Vous n'avez pas encore funé l'article !

ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

photo_profil

Blogueur : Bat