1

Test Yakuza

Blog
icone auteur news

Rédigé par Isukikun

icone auteur news

Le

Je m'appelle Kazuma Kiryu et par cette nuit pluvieuse je viens de tuer mon Oyabun

 

 


« Cette journée avait si bien commencée »

Yakuza est le premier épisode d'une nouvelle licence de SEGA sortie en 2005, le jeu se présente comme un mix entre Shenmue et GTA avec une surface immense, il convient déjà de réduire cette déclaration, Yakuza possède une bonne surface de jeu mais, c'est surtout dû aux nombreuses ruelles et échoppes que vous trouverez, ainsi que des diverses zones débloquées définitivement ou le temps d'une mission.



« Honneur, Trahison & Vengeance »

L'histoire nous emmène dans les avenues de Tokyo après que Kazuma ait purgé ses 10 ans de prison pour meurtre.
Je préfère ne pas m'attarder sur cet aspect du jeu, car c'est vraiment le gros point fort du titre qui mêle violence, vengeance et moment choc.
Pour résumer Kazuma Kiryu est connu comme étant le dragon de Dojima et qu'il est craint et respecté dans le milieu des Yakuza (ça montre déjà la puissance et le charisme du personnage).
 

 

"Oui vous pouvez participer à l'entretien de la voirie en utilisant vos ennemis"

 


« Toi tu vas-y laisser plus que tes doigts »


Le gameplay du jeu alterne entre phases de combat et d'exploration.
Les combats se font en arènes, plus ou moins grandes selon que vous vous trouviez dehors ou dans un bâtiment. Les coups sont nombreux dès le début du jeu et permettent déjà de bien s'amuser en empoignant les adversaires, en leur faisant des prises diverses et variées; vous pouvez également utiliser le décor et ces divers éléments pour faire plus de dégâts à vos ennemis. Le personnage monte en puissance au fur et à mesure de votre progression dans l'histoire et dans les combats, de nouveaux coups/prises/combos se débloquent pour plus de variété vous serez ainsi capable de prendre un ennemi à terre pour le faire voltiger au milieu de ces potes. A noter que les combats sont très fréquents dans le jeu dès que vous jouez la carte de la balade dans les rues, car de nombreux délinquants n'hésiteront pas à vous agressez en ne sachant pas ce qui les attend (j'aurais presque de la peine pour eux), à la fin de chaque combat vous recevrez une somme plus ou moins grande que vous pourrez dépenser de différentes manières ainsi que de l'expérience qui vous permettent d'apprendre de nouveaux combos.

En ce qui concerne les phases d'exploration, comme dit plus haut, la surface n'est pas forcément très grande, mais néanmoins bien remplie, avec diverses boutiques, mini-jeux accessibles à tous moment que ce soit en mission ou hors mission. A noter que les mini-jeux ou autres loisirs de drague vous couteront pas mal de yen, gagnés en faisant les combats aléatoires, attention les phases de drague dans les bars à hôtesse vous mettront vite sur la paille si vous n'y prenez pas garde (30000 yens en moyenne la séance).
Les autres loisirs accessibles sont le base ball, les bars de strip-tease, la quête de clé de casier, les traditionnels casino avec roulette, black jack, machines à sous (pas de pachinko dommage), et une arène de combat.
Vous aurez aussi un paquet de missions annexes à parlant avec les PNJ, plus d'une cinquantaine de mémoires, parfois ce sont eux qui viendront vous voir, ces missions vont de la récupération de sac à main, à la recherche de personne, ou juste de la petite course en magasin.

 


"Non vous ne rêver pas, vous pourrez visiter le Club Sega"



« Y a de l'ambiance dans ce quartier »

Niveau ambiance Yakuza tape fort, avec ses ruelles modélisées de fort jolie manière, ces néons qui illuminent les quartiers commerciaux, les passants qui peuplent et se baladent de rue en rue naturellement.
Même réussite sur le plan sonore, les quartiers sont bruyants comme nous sommes en droit de l'attendre dans ce genre d'univers nocturne, si vous passez devant un magasin vous entendrez les musiques à l'intérieur et cela est valable pour chaque boutique, café ou autre... Ca n'a l'air de rien mais ça participe grandement à l'immersion.
Par contre un détail qui est déjà plus gênant concerne le doublage qui est anglais, on s'y fait parce que cela reste un minimum convaincant mais le jeu en japonais a plus de charme.

 


"Il dit qu'avec tous ces néons ça fait noêl"


« Tu vas gouter mes poings négatifs dans ta gueule »

Bah oui y a quand même des trucs qui coincent faut pas rêver. Quand vous passerez d'un écran à l'autre lors de votre exploration le jeu rame quelques secondes le temps d'afficher la zone, alors c'est pas méchant, mais lors d'une poursuite, vous avez toutes les chances de perdre de vue la personne.
Ajoutez à ça que parfois vous arrivez dans une rue peuplée et vous ne savez pas ou votre personnage se situe et la vous repartez en arrière, (rageant des fois), après on trouve les traditionnels problèmes de caméra lors des rixes.
Un dernier point négatif, mais qui tient du détail celui là, concerne la motion capture : autant les principaux acteurs de l'histoire sont bien modélisés autant certains font peu naturels.

« Tu penses avoir une espérance de vie de combien d'heures ? »

Bon concluons sur la durée de vie du jeu qui peut aller de 10h si vous faites l'histoire en ligne droite sans prendre votre temps d'aller visiter les lieux, à 25-30h en prenant son temps participant/essayant tout ce qui vous est proposé, à noter qu'une fois fini le scénario vous débloquerez un mode libre qui vous permet de vous balader dans la ville sans vous souciez de l'histoire et un mode combat sous des conditions diverses vous permettant de vous refaire les boss et combats de l'histoire.

Conclusion.

Graphisme 15/20
Une bonne modélisation des visages et des environnements, pas de clipping et un jeu bien fluide. 

Gameplay 16/20 
Il y a beaucoup de variété dans les combos proposés une fois que l'on commence à progresser dans l'histoire, et l'utilisation du décor apporte encore plus de fun. Bémol pour la caméra qui lors des phases de combat part parfois en vrille. Les phases d'exploration libre amènent un peu de tranquillité et les mini-jeux disponibles faciles d'accès. 

Scénario 19/20
LE gros point fort du titre une histoire adulte prenante ou se mêle vengeance, haine et honneur. Couplé à des personnages charismatiques, le scénario ne peut pas vous laisser indifférent.

Musique 15/20
Ici, il n'est pas question de musique, même si elles sont présentes restent très souvent discrète, mais plutôt de son d'ambiance, entre le brouhaha des passants et les musiques de magasins; tout cela donne vie au jeu et renforce l'immersion. J'aurais mis une note plus élevé si les doublages Japonais était de mise, mais ce n'est pas le cas. Partie remise au prochain épisode.

Durée de vie 15/20
Ni trop longue ni trop courte, le jeu peut durer longtemps si vous le voulez en explorant et en vous amusant dans la ville, comptez 10-12h en ligne droite et plus si vous jouez avec les modes annexes débloqué une fois l'aventure finie.

Verdict Final 16/20
Yakuza et le genre de jeu que je voudrai voir plus présent dans les linéaires, car rares sont les jeux offrant une histoire, un gameplay et une ambiance à ce point prenants. Un jeu à faire ou au moins à essayer si vous voulez découvrir un univers sombre et envoutant.

Galerie d'images

Note des Membres :- / 10


Commentaires

Yeah Isu !

Connectez-vous sur le forum pour commenter cette news.

L'article a reçu 0 FUN

Vous n'avez pas encore funé l'article !

ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

photo_profil

Blogueur : Isukikun