1

[TEST] Super Mario 3D Land

Blog
icone auteur news

Rédigé par antokaz

icone auteur news

Le

La dernière console de Nintendo est sortie depuis quelques mois mais elle ne bénéficie pas de gros blockbuster excepté quelques remakes ou portages. Les possesseurs de la 3DS attendaient donc impatiemment l’arrivée de ce Super Mario 3D Land pour enfin goûté à une expérience inédite et de qualité. Les jeux d’aventures du plombier ont toujours été une valeur sûre pour les joueurs, ce nouvel opus va-t-il suivre le chemin de ses aînés.

 

Super Mario perd de sa superbe

 

Super Mario 3D Land est un jeu à part dans la série, il n’est ni un jeu de plateforme 2D comme un Super Mario Bros ou Super Mario World, ni un jeu de plateforme 3D comme l’ont pu être Super Mario 64 ou Super Mario Galaxy 1 et 2. Ce nouveau volet est un épisode hybride qu’on peut qualifier de 2.5D, on se déplace dans des environnements en 3D mais de façon 2D… Pas facile à comprendre.

En clair il faut que notre plombier préféré parte d’un point A pour arriver à un point B, un drapeau comme dans les Mario Bros. Cependant le joueur ne dirige pas Mario seulement de droite à gauche ou de haut en bas, il peut aussi aller d’avant en arrière. Cette nouvelle « version » de Mario ne semble pas tout à fait au point pour concurrencer les Mario 2D ou 3D. On n’a pas le plaisir que l’on a quand on parcourt un niveau de Mario 2D ni celui de la découverte et de l’exploration dans un Mario 3D.

Néanmoins, Nintendo a le mérite d’innover en proposant une nouvelle expérience de jeu mais qui n’est pas si nouvelle car elle mélange deux genres de jeu bien connu dans cette série : la plateforme 2D et la plateforme 3D. Le résultat, même s’il ne semble pas à la hauteur d’un excellent Mario World ou Mario Galaxy, est tout de même satisfaisant. Toujours aussi fun et accrocheur, un Mario reste un Mario et cet opus saura plaire à son public même s’il nous a fait quelques frayeur.

 

Déjà fini ?!? Mais c’est quoi ce… Ah non, ouf j’ai eu peur…

 

Super Mario 3D Land reprend la structure des Super Mario Bros au niveau de la progression. Le joueur devra affronter 8 mondes, chacun composés de 5 ou 6 niveaux. Le contenu peut donc sembler léger, surtout que les premiers niveaux se traversent à grande vitesse. Cela continue pendant quelques mondes, on commence à sentir la difficulté monté vers le monde 6 ou 7 selon le joueur seulement mais rien de bien insurmontable, surtout que l’on collectionne les vies très facilement. La réelle première grosse difficulté apparait au monde 8 et principalement dans le niveau ultime où l’on doit combattre Bowser dans son château rempli de piège.

Le jeu va donc très vite à finir, enfin la première partie du jeu car après avoir sauvé la princesse en parcourant ces 8 mondes, c’est au tour de Luigi de se faire enlever. On va donc avoir le droit à 8 nouveaux mondes spéciaux composés eux aussi de 6 niveaux plus ou moins. Ces niveaux sont pour la plupart inédit mais certains sont issus des huit mondes de départ, cependant dans ces niveaux on doit affronter un nouveau chrono ou un dark mario pour relancer l’intérêt, avec en plus des différences de placements dans les pièces étoiles, les ennemis et l’apparition ou la disparition d’éléments du décor.

Heureusement pour les gamers et les habitués de la série, ces nouveaux niveaux ne sont pas orientés vers les néophytes comme ceux des huit premiers mondes. En effet la difficulté a été revue à la hausse et c’est là que les vies amassées dans le premier run vont beaucoup servir. Le joueur va devoir faire preuve de beaucoup d’agilité dans des niveaux où il va devoir faire une ascension au rythme de la caméra, sur des plaques mobiles, attaqué par des tas d’ennemis. Ses nerfs seront aussi mis à rude épreuve dans le château de Bowser où il ne commence le niveau avec seulement une poignée de seconde et où les chronomètres à ramasser sont des bonus inestimable. Bref on a une seconde partie qui risque de vous tenir en haleine quelques heures, et plus encore si vous cherchez à obtenir toutes les pièces étoiles et les drapeaux dorés (saut au sommet du drapeau) de chaque niveau.

 

Des nouveautés et du déjà-vu…

 

Super Mario 3D Land n’est pas spécialement riche en termes de nouveautés. Au niveau des transformations, en plus du classique champignon et de la fleur de feu, on retrouve le costume de tanuki. Même s’il ne s’agit pas d’une réelle nouveauté, son retour fera plaisir aux fans de Super Mario Bros 3, de plus ce costume qui est la star de cet opus prend vraiment de l’ampleur. En effet les ennemis portent aux aussi des queues de tanuki, Bowser y compris ce qui augmentent leur nombre d’attaque. On note aussi l’apparition de la transformation en Mario boomerang, piqué aux frères boomerang, Mario pourra lancer un boomerang pour éliminer ses adversaires ou récupérer des objets. Plus anecdotique, Mario peut aussi utiliser des jumelles qui ressemblent à celles que l’on peut voir en vacances quand on fait du tourisme en bord de mer par exemple, Mario s’en servira pour trouver des Toads qui lui jetteront des bonus pour l’aider.

Du côté du déjà-vu, on retrouve des bonnes et des mauvaises choses. Si on commence par les choses qui fâchent, on peut parler du level design qui semble moins inspiré et qui n’hésite pas à piocher et repiocher dans les précédents volets. Heureusement on retrouve avec joies de vieux éléments comme les manoirs hantés et les bateaux volants de Super Mario World et Super Mario Bros 3. On note aussi des phases de jeu déjà-vu dans les super mario galaxy en rapport avec les dalles, celles qui changent de face quand on saute, celles qui se déploient pendant un certain moment ou celles sur lesquelles le joueur doit marcher sur chacune d’elles… On retrouve aussi le fameux Super Guide déjà vu dans New Super Mario Bros Wii, mais sous une nouvelle forme. Une aide précieuse, peut être un peu trop, pour les néophytes qui au bout de 5 morts offre la tenue de tanuki invincible sauf en cas de chute, et au bout de dix offre la P-Wing qui téléporte au drapeau. Néanmoins les habitués ne devraient pas en avoir besoin.

 

La réalisation technique et le gameplay, toujours un point fort ?

 

Chaque Mario qui sort sur l’une des consoles Nintendo est une claque graphique, les Super Mario Galaxy peuvent en témoigner. Ici ce nouvel épisode ne fait pas exceptions à la règle. En effet le jeu est graphiquement superbe et l’on est en face de l’un des plus beaux jeux si ce n’est le plus beau sur la console portable de Nintendo. Les décors sont comme d’habitude colorés et variés alors que l’animation de tous les personnages est excellente. Le jeu de la caméra est excellent et plein de bonnes surprises, même si le joueur ne peut la déplacer que très légèrement, elle ne lui fera défaut à aucun moment. En plus de cela, l’effet 3D est le meilleur jamais vu à ce jour, l’effet de profondeur est saisissant, les flammes et les boulets nous donnent l’impression qu’ils vont sortir de l’écran. La 3D est loin d’être gadget dans ce jeu puisqu’elle joue aussi sur le gameplay.

La jouabilité justement, si on ne tient pas compte ici du level-design un peu décevant, est une réussite. On retrouve tous les mouvements que l’on a déjà pu effectuer avec Mario, allant du saut en longueur jusqu’au saut mural en passant par la roulade et le triple saut. Comme à son habitude notre personnage se conduit au doigt et à l’œil, et même avec la 3D il n’y a aucun ralentissement. On note quelques différences tout de même, par exemple le saut retourné se charge maintenant. Les combats de boss, les phases en scrolling horizontal, et toutes les nombreuses subtilités de ce gameplay font de lui un modèle du genre. Dommage que le level-design déçoivent un peu.

 

VERDICT FINAL

GAMEPLAY : Mario est au top de sa forme et possède une panoplie de vêtement toujours aussi riche. La variété des phases empêche l’ennui de s’installer chez le joueur mais le level-design semble manqué d’inspiration en comparaison avec les autres épisodes. Ce Mario est unique, ni 2D, ni 3D mais plutôt 2,5D, le résultat est satisfaisant et le fun toujours présent. 16/20

DUREE DE VIE : La première partie du jeu est trop simple et trop rapide. Heureusement le challenge arrive enfin dans la seconde moitié du jeu avec les huit nouveaux mondes spéciaux. La quête des pièces étoiles et des drapeaux dorés peut lui relancer l’intérêt. Même si les niveaux destinés aux nouveaux joueurs s’expédient rapidement, les habitués de la série se régaleront sur ceux des mondes spéciaux 16/20

GRAPHISMES : Grâce à ce jeu, on peut se rendre compte du potentiel de la console. Comme à son habitude, Nintendo nous offre une réalisation technique très bonne avec un univers coloré, des animations soignées… La caméra offre aussi son lot de bonne surprise ainsi que l’effet 3D qui est le meilleur à la sortie de ce jeu sur la console. 17/20

BANDE SON : On en a pas parlé dans le test, comme à son habitude la bande-son est soigné et toujours dans l’ambiance, les bruitages sont eux aussi réussis. On note l’apparition de nouveaux thèmes mais on a surtout le droit à des sortes de remix et donc le joueur ne sera pas surpris par cette bande-son plutôt classique15/20

SCENARIO : Toujours comme d’habitude… Peut-on parler de scénario ???

NOTE GLOBALE : Mario revient mais peut pas plus en forme que jamais. Cette version hybride qui mélange plateforme 2D et 3D peut perturber au départ, et ne semble pas aussi excellent que les précédents volets. Si la durée de vie semble effrayante au départ, les habitués seront vite rassurés. Le gameplay est lui aussi très bon même si le level-design déçoit quelques peu. Enfin ce Mario bénéficie d’une réalisation superbe et nous offre une très belle expérience 3D auto-stéréoscopique. Pas le meilleur Mario mais un très bon jeu de tout de même. 16/20

 

Les plus

Toujours aussi plaisant

Une réalisation technique superbe

Un effet 3D génial tant au niveau technique que gameplay

Les moins

Level-design un peu en deçà

Un Mario 2,5D légèrement inférieur

Une première partie trop simple

 

Galerie d'images

Note des Membres :- / 10


Commentaires

Espèrons pouvoir l'acheter à noel hihi

Connectez-vous sur le forum pour commenter cette news.

L'article a reçu 0 FUN

Vous n'avez pas encore funé l'article !

ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

photo_profil

Blogueur : antokaz