2

[TEST] Just Cause 4

icone auteur news

Le 08/12/2018

L'équipe d'Avalanche Studios fait revivre une nouvelle fois la licence Just Cause en sortant un quatrième opus ! Grâce à ses différents jeux qui permettaient une grande liberté d'action, la franchise a réussi à se faire une place dans le cœur des joueurs au fil des épisodes. Arrivé le 4 décembre 2018 en Europe, notre rédaction a eu l'occasion de tester Just Cause 4 sur Xbox One X pour vous livrer ses conclusions. Est-ce que le contenu est à la hauteur des attentes ? S'agit-il d'un jeu d'action qui mériterait d'être dans votre ludothèque ? Quels sont ses qualités et ses défauts ?  ConsoleFun vous livre son avis !

 



Rico, le héros téméraire de la résistance !


 

C'est avec une certaine curiosité que nous avons tenté cette nouvelle aventure qui vous emmènera en plein coeur de l'île de Solis, aux côtés de Rico Rodriguez, le héros de tous les épisodes de la licence déjà sortis sur consoles de salon. Son objectif principal sera d'anéantir le Projet Illapa, qui est l'équivalent de la tour de Ganon dans le dernier The Legend of Zelda : Breath of The Wild. Sauf que contrairement à son homologue de chez Nintendo, cette tour pourra influer sur les événements météorologiques de Solis.

 

Muni de ses armes et n'écoutant que son orgueil, il décide de s'attaquer seul à cette tour dès la première scène d'introduction du jeu. Malheureusement pour lui, il se prendra la rouste de sa vie en se faisant catapulter dans un endroit reculé de l'île. Rico comprendra que l'armée à laquelle il s'oppose, nommée la Main Noire, est forte et ne pourra pas être vaincu sans avoir une belle armée de résistants à ses côtés. Vous devrez aider Rico à enrôler des habitants de l'île pour renverser le pouvoir en place. L'armée du Chaos, telle est son nom, grossira au fur et à mesure de vos réussites, pour vous permettre d'accomplir trois opérations d'envergures.

 

Les opérations Foudroyante, Marchevent, et Tranchesable pourront ainsi être réalisées dans l'ordre que vous souhaitez, pour encercler le centre de l'île, bastion du projet Illapa. Chaque opération se déroule dans un ensemble de régions qui doivent se trouver derrière votre ligne de front afin de pouvoir lancer l'opération correspondante. Les différentes étapes sont indiquées sur la carte par une grande icône représentant un éclair (pour l'opération Foudroyante), une tornade (opération Marchevent), ou une tempête de sable (opération Tranchesable). La ligne de front est une représentation visuelle sur votre carte qui vous indiquera la progression de l'armée du Chaos par rapport à l'armée de la Main Noire.



Rico Rodriguez, un bad-guy téméraire et intrépide qui affronte ses vieux démons dans Just Cause 4.

 

Pour progresser, rien de plus simple : il suffit de créer le chaos partout où vous irez ! Plusieurs possibilités vous sont offertes, comme la destruction de bolides terrestres, de véhicules aériens, des diverses infrastructures de la Main Noire (radars, réservoirs de carburant, des antennes militaires..) ou de simplement tuer un grand nombre d'unités ennemies. Finalement, votre mission sera de tout détruire pour semer le désordre sur l'île de Solis, et ainsi espérer que les résistants en sommeil puissent vous accompagner tout au long de votre épopée.

 

En avançant un peu dans vos missions, vous aurez l'opportunité d'enrôler certains habitants spéciaux qui deviendront des pilotes pour vous larguer régulièrement des armes ou des véhicules par les airs selon vos demandes. Au-delà de l'aide que ça vous apportera lors de missions ardues, c'est surtout l'occasion de vous défouler avec un immense arsenal et différents moyens de locomotion, utilisable quasiment à l'infini ! Sous fond de bonne cause et de soulèvement du peuple envers l'élite de la société, le scénario n'a pour prétexte que de servir sur un plateau cet énorme terrain de jeu, et ainsi vous adonner à de nombreux vices tous plus surréalistes les uns que les autres.




Cette liberté d'action, si chère à cette saga, vous permettra littéralement de faire n'importe quoi ! Que vous fassiez ou non les nombreuses missions proposées, le fun est omniprésent. A la manière d'un GTA, vous pourrez user de toute votre malice pour éprouver les nombreuses possibilités offertes par le jeu, dont les plus marrantes et les plus destructrices. Et fort heureusement, vous en aurez suffisamment pour vous tenir en haleine des heures durant, jusqu'à la fin du jeu !

 

Votre créativité et votre folie pourront finalement sauver un scénario assez abracadabrantesque, et quelque peu décevant par son manque de profondeur. Les dialogues des divers cutscenes ne sont pas là non plus pour sauver les meubles, puisqu'elles ne servent qu'à justifier nos interventions dans les divers endroits de la map, sans plus... Mentionnons tout de même que le studio de développement a tenté par tous les moyens de nous dépayser en proposant une variété conséquente d'objectifs dans les différents lieux visités, oscillant entre les phases d'explorations et les scènes de gunfight. C'est plutôt habile, puisque ce stratagème nous a finalement évité d'être trop critique sur nos impressions générales. Pour tout vous avouer, nous relançons régulièrement Just Cause 4, juste pour prendre notre dose d'explosion, notre séance de pilotage aérien pour profiter du magnifique paysage, ou tout simplement pour faire usage d'un superbe grappin rempli de surprise.

 


Vos sauts en Wingsuit procurent beaucoup d'amusement, on en redemande !
 

 

 

Un Grappin au top de sa forme !

 

 

Le grappin emblématique de Rico est de retour, et il ne fera pas les choses à moitié ! Nous vous confirmons que ce grappin est encore plus efficace que celui du précédent opus, et vous permettra de disposer en permanence de l'outil le plus puissant du jeu. Oubliez les grappins classiques que nous avons pu découvrir dans d'autres licences de jeux vidéo.... puisque celui-ci est vraiment grandiose.

 

Tout d'abord, il dispose d'un propulseur capable de déplacer les objets à distance, et de les relier à des zones plus ou moins lointaines, jusqu'à 10 liens actifs. En résumé, il suffira de viser l'élément souhaité avec votre curseur sur une zone approximative de 50 mètres, et de choisir la destination de l'objet. Le grappin, qui aura accroché l'objet de votre choix, tentera de le tirer avec force sur la zone ciblée (de manière automatique) ! Prenons l'exemple d'une salle protégée par une porte blindée. Il suffira de relier cette porte blindée au mur du bâtiment d'en face, pour que la porte vole en éclat grâce à la force de propulsion du grappin désormais fixée sur le mur. Imaginez donc bien que tous les éléments déplaçables dans l'univers de Solis pourront être fixés sur les murs, plafonds, palmiers, collines et autres endroits.


D'autres possibilités sont à retenir pour se grappin, comme la possibilité de se déplacer rapidement sur toute la surface de l'île, de manière verticale ou horizontale à partir du moment où vous avez des points d'appui sur les décors. Vous pourrez aussi envoyer des objets par voie aérienne en gonflant des ballons à l'hélium via votre grappin. Plus l'élément sera lourd, plus vous aurez besoin de ballons pour le faire décoller (d'où les 10 liens actifs à votre grappin, pour 10 ballons). Ceci ouvre la voie à de nombreuses possibilités, comme celui de propulser des camions, des animaux, voir même des PNJ dans le ciel... C'est vraiment original, et on peut vous dire que ça ajoute une bonne dose d'humour à de rigides missions militaires.

 

Pour peu que vous ayez une imagination débordante, vous vous amuserez à découvrir les nombreuses situations improbables ou incongrues générées par votre grappin. Ce concept génial est pleinement exploité, et vous permettra de prendre votre pied. il s'agit d'un très bon point qui renforce cette impression de liberté, et qui renforcera votre mobilité dans Solis ! Ce grappin est la clé de tout, et il sera obligatoire de convenablement le manier pour avoir une chance de terminer Just Cause 4. Des petites séances d'entrainement à travers différentes missions seront nécessaires pour dompter la bête, au même titre que vos sauts en parachute ou en Wingsuit (qui au passage, sont parfaitement maniables et très plaisants).
 


Action et explosions seront légion dans Just Cause 4 !

 

 



Solis, mon beau Solis !


 

 

Dans cette immense map de 1024 km², vous contemplerez des environnements divers et variés, alternant des tonalités verdoyantes pour les zones tropicales, colorées dans les zones arides, mais aussi très ternes dans les villes ou zones militaires de la Main Noire. Contrairement à son prédécesseur, Just Cause 4 utilise pleinement la surface globale de jeu. Exit les innombrables mers qui tronquaient finalement la surface de la map, vous vous retrouverez cette fois-ci dans un immense terrain propice à l'amusement et à la contemplation.

 

Imaginez des paysages à perte de vue, noyés d'une nuance de couleurs alimentés par un cycle jour/nuit, et des phénomènes météorologiques plus ou moins capricieux....Ça fait globalement rêver, et ça nous a permis d'en prendre pleins les mirettes. Il nous est même arrivé de contempler quelques secondes un coucher de soleil sur le point culminant d'une montagne à quelques milliers de mètres d'altitude.... rien que pour observer la beauté visuelle proposée. C'est dire à quel point le jeu franchit ici un nouveau palier de réalisme pour la franchise ! Nous pouvons remercier le très bon moteur Apex Engine d'Avalanche Studios, qui en plus de proposer des environnements statiques de qualités, permets l'affichage d'événement météorologiques de toutes beautés (par exemple, des tornades gigantesques balayant tout sur leur passage se forment de manière aléatoire : elles sont littéralement impressionnantes). Elles sont magnifiques, et vous ne pourrez que vous incliner devant tant de réalisme qui viendront agrémenter le périple de Rico au travers de ses déplacements dans les terrains sinueux de l'île.
 

 

Techniquement, le jeu est dans l'ensemble une réussite, grâce à ses textures travaillées, sa cohérence graphique et à la grande fluidité de l'animation. Néanmoins, il n'est pas exempt de lacunes ! Parlons tout d'abord de l'aliasing, qui est très présent lors de certaines zones de Solis. Ce n'est pas gênant en soi, mais ça nous donne l'impression que la console Xbox One X n'est pas pleinement exploitée. On sent clairement que la console en a encore sous le capot.

 

Une impression qui est renforcée par la version preview du jeu que nous avions testé sur PC à 1 mois de la date de sortie du titre. Le résultat graphique était extrêmement bluffant sur une machine munie d'une configuration élevée. La version Xbox One X nous a moins donné cette impression, même si elle reste globalement très propre. Nous regrettons également quelques placements de caméra hasardeux, notamment lors de vos plongés sous-marines qui rendront difficiles vos déplacements et vos visées contre les soldats de la Main Noire. On peut aussi trouver à redire sur la modélisation des personnages que l'on trouve pas toujours très séduisante. 
 


Terminons sur l'ambiance sonore, qui saura se rythmer lorsque vous entrez dans une zone de guerre, tout comme se faire discrète lorsque vous êtes situé dans une zone reculée de toute civilisation. Le bruitage des véhicules est convainquant, tout comme celle des impacts de balles ou des explosions. C'est du bon boulot ! Elle est accompagnée d'un doublage crédible des dialogues, entièrement en français. C'est vraiment de qualité. Notons toutefois qu'aucune musique ne nous a paru mémorable, donc ne vous imaginez pas siffloter certains airs de l'OST...

 

 

  • JOUABILITÉ

    17

    L'un des points forts du jeu, la maniabilité répond au doigt et à l’œil. L'usage du grappin fait la force de ce titre, qui pousse son concept à son plus haut niveau (surtout si on le compare à Just Cause 3). Plus qu'un gadget, il devient votre meilleur ami pour vos déplacements. Toujours aussi jouissif et maniable, les sauts en parachutes ou en wingsuit mettront votre habilité à rude épreuve. Regrettons des passages sous-marins qui seront parfois un vrai calvaire pour le joueur, à cause d'un placement de caméra hasardeux.

  • GRAPHISMES

    14

    Un gros travail a été mené sur les environnements, mais ne semble pas pleinement profiter de la puissance de la Xbox One X. La verticalité de l'île de Solis fait partie des plus abouties que nous avons vu à ce jour sur consoles de salon. Il ne vous sera pas rare d'admirer le paysage lors de vos balades en hélicoptère. Variant sur les tonalités de couleurs en fonction des endroits visités, le jeu est une réussite visuelle. Néanmoins, certaines régions sont vides, et présentent donc peu d'intérêt. Dénués de charisme, les personnages ne sont malheureusement pas dans leur plus beau jour...

  • BANDE SON

    16

    Ambiance discrète lors de vos balades sur les points culminants de l'île, mais dynamique lors de vos affrontements contre La Main Noire, c'est probablement l'une des réussites du titre. Saluons également le doublage de qualité en français des dialogues.

  • DURÉE DE VIE

    16

    Vous en aurez pour votre argent : comptez à minima une vingtaine d'heures, et bien plus si vous souhaitez user de tous les outils que vous aurez à votre disposition pour semer la panique et la destruction.

  • SCÉNARIO

    11

    Un background très léger, c'est ce qui en ressort de notre test ! L'aventure proposée n'est qu'un prétexte pour découvrir la multitude de recoins de l'île de Solis, et vous permettre d'exprimer votre art à semer le chaos. Le jeu pouvait mieux faire, y compris lors de certains dialogues entre les personnages... qui sonnent creux !

    • Points positifs

      • Très fluide
      • Tout détruire, c'est FUN quand même !
      • Les moyens de destruction sont considérables
      • La verticalité vertigineuse des décors
      • Les vols aériens sont magnifiques
      • Les effets météorologiques de toutes beautés
    • Points négatifs

      • Scénario peu crédible.
      • Pas mal d'aliasing
      • Graphiquement, on aurait pu mieux faire sur Xbox One X
      • Des PNJ qui ont peu de charisme

    Conclusion

    Just Cause 4 est le digne successeur des jeux de la franchise. L'île de Solis pourrait bien devenir un terrain de jeu favori pour exprimer votre soif de destruction. Malgré une certaine déception technique sur Xbox One X, et un scénario très léger... le jeu n'en reste pas moins très fluide, addictif, fun et muni d'un gameplay efficace. Il s'agira d'un jeu "coup de cœur" pour la rédaction de ConsoleFun !

    15

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (2)

    estepan a écrit un commentaire le 04/01/2019 à 21:56

    Just Cause 3 était super. Il s’agissait de détruire, De libérer des villages. Ensuite, trouver aussi des objets de collection et obtenir de nouveaux véhicules. Donc, il y avait vraiment beaucoup de contenu et fondamentalement quelque chose pour chaque type de joueur. Maintenant, Just Cause 4 ... Les cinématiques sont médiocres et donnent l’impression qu’ils n’ont pas fait grand chose depuis JC3. Les graphiques sont la pire chose. Parfois, ça ressemble littéralement à un jeu PS2. Les FPS sont aussi horribles. Le gameplay a beaucoup changé. Les mouvement sont plus lent... [color=#a9a9a9:a55p3hng][size=75:a55p3hng]___________________________________________________[/size:a55p3hng][/color:a55p3hng] [url=https://downloader.vip/vpn/:a55p3hng][color=#a9a9a9:a55p3hng][size=55:a55p3hng]VPN[/size:a55p3hng][/color:a55p3hng][/url:a55p3hng] [url=https://flatwow.in/sai-mannat/:a55p3hng][color=#a9a9a9:a55p3hng][size=55:a55p3hng]Sai Mannat[/size:a55p3hng][/color:a55p3hng][/url:a55p3hng] [url=https://anydesk.vip/:a55p3hng][color=#a9a9a9:a55p3hng][size=55:a55p3hng]AnyDesk[/size:a55p3hng][/color:a55p3hng][/url:a55p3hng]

    Titiboy a écrit un commentaire le 06/01/2019 à 12:07

    Tu y joues sur quel console estepan ? On est quand même très très loin de la PS2, qui n'aurait pas été capable d'afficher autant de textures sur une map aussi grande que celle de Just Cause 4.

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 2 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Just Cause 4

    Just Cause 4

    Support : Xbox One

    Editeur : Square Enix

    Développeur : Avalanche Studios

    Genre :Action

    Multijoueur : Non, uniquement jouable en solo

    Moyenne des joueurs : - / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Thibault Teurki : Fondateur de ConsoleFun.FR, RP Manager & Rédacteur en chef

    Spécialiste des jeux rétro sur consoles et PC. J'ai de nombreuses affinités avec les jeux de stratégie (STR), mais aussi FPS sur PC. Sur console, je m'amuse énormément à décortiquer les RPG et les jeux d'aventure. Et je prend plaisir à jouer sur les jeux de plateformes (ex : Super Mario...).

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"