0

Craintes et Espoirs : Qu'attendre de NieR Replicant ver.1.22474487139... ?

Blog
icone auteur news

Rédigé par

icone auteur news

Le

La nouvelle version de NieR Replicant, NieR Replicant ver.1.22474487139..., paraîtra dans exactement un mois, soit le 23 avril 2021 sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Avec cette approche imminente, les néophytes commencent à s'impatienter, souhaitant toucher à l'édition ultime d'un jeu originalement paru en 2010 sur PlayStation 3 au Japon, tandis que les fans de l'opus original, eux, se demandent légitimement ce qu'apportera ce quasi-remaster.

Qu'importe vos connaissances sur NieR : si vous lisez cet article, c'est que vous vous demandez vous aussi ce que l'on peut attendre de NieR Replicant ver.1.22474487139.... Pour tenter de répondre à cette vaste question, je vais m'appuyer nécessairement sur de précédentes annonces officielles et suggérer des évidences, mes craintes et espoirs au sujet du remaster opéré par Toylogic et Square Enix.

 

 

 

Les quelques communiqués de Square Enix au sujet de NieR Replicant ver.1.22 ont révélé certaines nouveautés qui caractériseront ce remaster : des textes intégralement doublés – même ceux décrivant l'histoire des armes, ainsi que l'apparition de deux personnages inédits interprétés par les seiyûs de 2B et 9S, respectivement Ishikawa Yui et Hanae Natsuki, et qui n'auront aucun lien avec les personnages de NieR : Automata.

 

Les derniers trailers du jeu présentent à merveille la refonte graphique et sonore du titre : bande-son remaniée, textes à nouveau doublés – aussi bien en japonais qu'en anglais pour des raisons évidentes*, colorimétrie revisitée, nouveaux modèles de personnages suivant plutôt fidèlement la réinterprétation des designs par Yoshida Akihiko, connu pour ses travaux sur Final Fantasy XII, Tactics Ogre ou encore NieR : Automata. Cet aspect fort appréciable a cependant de quoi m'inquiéter puisque les couleurs comme les designs originaux étaient porteurs de sens et apportaient un charme certain à ce jeu imparfait et pourtant très apprécié ; les modifier en leur apportant une touche plus grandiloquente (un designer de renom et des musiques revisitées avec des chœurs plus puissants) revient à risquer de négliger ce fameux charme et son côté plus intimiste.

Les nouveaux modèles des personnages semblent d'ailleurs moins expressifs que les modèles originaux ou du moins, ils affichent des expressions différentes qui, encore une fois, altèrent le sens de certaines scènes cinématiques.

 

 

Les mécaniques de combat ont également été remaniées : de nouveaux coups font leur apparition (pouvant laisser présager la venue d'armes inédits) et l'utilisation des vers scellés – de la magie – est semble-t-il plus dynamique puisque le personnage peut se déplacer en même temps qu'il charge certains sorts. Évidemment, les contrôles sont plus souples et les affrontements plus fluides que dans la version 2010 du jeu.

 

On peut espérer un système de jardinage revu (il fallait attendre des jours réels pour faire pousser certaines plantes nécessaires à l'accomplissement de quêtes secondaires dans le jeu original) et compter sur la présence du DLC "Le Monde des Vaisseaux Vacants" qui contenait des tenues exclusives pour Kainé, N°7 et le héros, ainsi qu'un journal intime de la mère de ce dernier (ou de sa femme dans la version occidentale*) qui se présentait sous la forme d'une sorte d'arène virtuelle à l'esthétique très léchée mais à l'intérêt assez limité (excepté pour les complétionnistes). Même minime, une refonte de cette extension serait très appréciable !

 


Toylogic étant derrière Dragon Quest XI : Les Combattants de la Destinée qui proposait des cinématiques calculées en temps réel, il est possible que les cutscenes de NieR Relicant ver.122474487139... soient toujours calculées en temps réel elles aussi : si les personnages s'équipent d'autres habits (comme les tenues Kabuki et Samurai de l'extension "Le Monde des Vaisseaux Vacants"), on pourra alors en profiter visuellement durant les cinématiques (contrairement à NieR : Automata qui, comme la majorité des jeux de Platinum Games, ne propose que des cinématiques au rendu pré-calculé). 

 

Même si les probabilités sont très faibles, on peut suggérer la venue de nouveaux qualificatifs (des mots permettant d'améliorer ses sorts et ses techniques, mais le système étant simple et complet, pourquoi y ajouter de la nouveauté ?), mais également de quêtes secondaires inédites, voire de nouveaux pans scénaristiques grâce à la présence confirmée de deux nouveaux personnages encore inconnus à ce jour. Mais ce sont surtout de nouvelles fins auxquelles on peut s'attendre, et plus exactement la (très probable) Fin E jusqu'alors uniquement disponible en format textuel dans le livre Grimoire NieR, guide stratégique et artbook officiel intégralement en japonais qui renferme plusieurs textes et nouvelles intéressantes qui approfondissent le lore du jeu.

Il est difficile d'imaginer des animations de déplacements plus rapides (monter les échelles sans nécessairement sauter en même temps pour aller plus vite par exemple) ou encore une refonte du système de pêche (un mini-jeu beaucoup plus ludique que celui de NieR : Automata) ou de celui des ordres (pouvant d'ailleurs être donnés aux alliés au milieu d'un combat, ce qui est quasimment impossible à faire dans NieR : Automata) – même si plus de réactivité de la part de l'intelligence artificielle serait bienvenue.
Ces deux précédents textes entre parenthèses comparant quelques bons éléments du jeu original avec les moins bons de NieR : Automata soulignent mes craintes quant à la standardisation de cette nouvelle version de NieR Replicant : la refonte de ces mécaniques de jeu simples, si elle existe, sera-t-elle bénéfique pour cette version ultime du jeu ? Ces mécaniques seront-elles davantage simplifiées au point de ressembler à celles de NieR : Automata – présentes mais (trop) discrètes ? Tout semble indiquer que non, mais prudence.

 

 

Toutes ces annonces et confirmations officielles et ces suggestions évidentes et fantasmées suffisent-elles à justifier l'achat de NieR Replicant ver.1.22474487139... au prix fort (rappelons que le jeu est disponible à 59,99 euros en précommande depuis quelques temps sur les différents stores) ? Pour les joueurs n'ayant jamais joué à l'épisode original, c'est une évidence : oui ; mais pour les fans du jeu PS3-Xbox 360, c'est une autre histoire : si aucun contenu scénaristique supplémentaire suffisamment conséquent n'est ajouté, il peut être difficile de vouloir dépenser presque 60 euros dans ce remaster à moins de vouloir refaire simplement NieR dans une version plus moderne et adaptée aux standards actuelles, au prix peut-être d'une direction artistique en décalage avec les messages et les ambitions du jeu original.

 

 

*(la version occidentale de l'opus original, simplement nommé NieR chez nous et NieR Gestalt au Japon, proposait quelques différences, notamment un personnage principal quarantenaire.)

Galerie d'images

Note des Membres :- / 10


Commentaires

Connectez-vous sur le forum pour commenter cette news.

L'article a reçu 0 FUN

Vous n'avez pas encore funé l'article !

ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

photo_profil

Blogueur : Greed Lavare